Accueil SOCIÉTÉ Togo/ProDeG IV : le plan opération 2024 en cours d’adoption

Togo/ProDeG IV : le plan opération 2024 en cours d’adoption

40
0
Togo/ProDeG IV : le plan opération 2024 en cours d’adoption

L’ensemble des parties prenantes de la 4ème phase du Programme Décentralisation et Gouvernance (ProDeG IV) sont réunis en atelier depuis le mercredi 8 février 2024 à Lomé. Une rencontre de deux jours qui vise à élaborer et valider le plan opérationnel pour cette année 2024.

Le ProDeG IV est mandaté par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et est mis en œuvre par la GIZ. Il soutient le gouvernement togolais dans la mise en œuvre du processus de décentralisation depuis 2013.

Togo/ProDeG IV : le plan opération 2024 en cours d’adoption

Les participants de l’atelier du ProDeG IV

Les maires et les Secrétaires Généraux des 15 communes partenaires tels que : Oti 1, Oti-Sud 1, Doufelgou 1, Dankpen 1, Bassar 1, Mô 2, Sotouboua 2, Blitta 1, Est-Mono 1, Wawa 1, Haho 1, Agou 1, Avé 2, Lacs 1 et Vo 2 qui sont des participants de l’atelier, ont été sélectionnés pour le ProDeG IV. Cette 4ème phase a été lancé en février 2022.

Sont également présents à l’atelier, des représentants du ministère de l’administration territoriale, du développement durable et de la décentralisation, et de ses services affiliés. On compte aussi les représentants du ministère de l’économie et des finances, de l’école nationale d’administration, de l’université de Kara, ainsi que des institutions partenaires.

Lire aussi: Togo/ Filière Coton: Une hausse de production est enregistrée

« Ce workshop de deux jours vise à fournir un plan opérationnel pour l’année à venir. Il s’agit de réitérer notre engagement envers la mise en œuvre des actions prioritaires, tout en explorant de nouvelles avenues de collaboration avec d’autres intervenants impliqués dans le processus de décentralisation », a indiqué François Menguele, Chef programme ProDeG IV pour la GIZ.

Objectifs de l’atelier de ProDeG

Cet atelier permet également aux partenaires du programme de mieux comprendre les règles et procédures de mise en œuvre des activités par la GIZ. De plus, il offre une occasion propice pour repérer des synergies avec d’autres initiatives de la GIZ et d’autres partenaires impliqués dans le processus de décentralisation au Togo.

Baoubadi Kakaï, Directeur de cabinet du ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, a souligné l’importance de cet atelier en tant que cadre permettant à toutes les parties de réfléchir au parcours de l’année précédente. Et aussi de définir des stratégies de consolidation des acquis et de planifier les étapes à venir.

Il a surtout lancé un appel face aux défis majeurs de l’année 2024, tels que les élections législatives et régionales, l’installation des conseils régionaux élus, le développement des territoires avec les 15 communes pilotes comme modèles, ainsi que l’élaboration des nouveaux référentiels de la décentralisation. Baoubadi Kakaï a insisté sur la nécessité d’une collaboration collective pour relever ces défis.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici