Accueil SOCIÉTÉ Lutte contre la corruption: HAPLUCIA outille les élus locaux de la région...

Lutte contre la corruption: HAPLUCIA outille les élus locaux de la région de la Kara

24
0
Lutte contre la corruption: HAPLUCIA outille les élus locaux de la région de la Kara

La Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) organise du 21 au 25 août 2023 au palais des congrès de Kara une campagne de sensibilisation des élus et cadres municipaux sur la prévention et la lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Objectif, obtenir des résultats satisfaisants dans le domaine de lutte contre la corruption.

C’est avec l’appui technique de l’Allemagne à travers le projet Bonne Gouvernance Financière/Good Financial Governance (GFG) de la GIZ que cette campagne de sensibilisation est organisée. Ce qui permettra d’impliquer d’avantage les élus locaux et cadres administratifs dans la lutte contre la corruption. Pour cette cérémonie d’ouverture qui a été présidée par M. ABA Kimelabalou le Président de la HAPLUCIA, on notait la présence des élus locaux de la région de la Kara.

Objectifs de la campagne de sensibilisation

Au cœur de cette campagne de sensibilisation qui touche les élus et cadres municipaux de la région de la Kara se trouve l’objet de renforcer les capacités des participants sur les dispositions législatives et règlementaires de lutte contre la corruption. Les conséquences néfastes de ce phénomène sur la gestion financière des collectivités territoriales fait partie des objectifs assimilés à cette campagne.

Lire aussi: Millenum Challenge Corporation (MCC) recrute pour plusieurs postes

« L’objectif principal poursuivi par cette activité est de contribuer à la bonne gouvernance et à la transparence dans la gestion des affaires publiques et locales. Il s’agit pour nous de façon spécifique de faire prendre d’avantage conscience aux élus et cadres municipaux sur les conséquences néfastes, désastreuses de la corruption sur la vie sociale sur l’économie, sur même la sécurité ainsi que sur la vie sociaux économique de notre pays, de les amenés à cerner le concept de la corruption, ces différentes facettes à appréhender les causes et donc à mieux maitriser les mécanismes de promotion de bonne gouvernances, de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. » a expliqué le président de la HAPLUCIA.

M. ABA Kimelabalou a également laissé entendre que cet atelier permettra d’encourager les participants à adopter des comportements vertueux en observant les principes d’intégrité, de responsabilité, de neutralité et de transparence dans l’exercice de leurs fonctions. « Et pour nous de les amenés donc à prendre des mesures idoines, appropriées et adopter de bonnes pratiques en vue de lutter efficacement contre la corruption dans les communes. » a-t-il ajouté

HAPLUCIA assigne un rôle aux élus et cadres municipaux dans la lutte contre la corruption

« Il s’agira pour eux de sensibiliser au niveau des différentes communes touts les acteurs, tout le personnel de la commune et aussi porter le même message à l’endroit des populations en matière de prévention et lutte contre la corruption de s’engager à respecter leurs obligations de redevabilité » a indiqué le numéro un de la HAPLUCIA.

Il a conclu ses propos en ces termes. « Il s’agit également de les encourager à respecter les règles de passation de marché par ce que parfois c’est à ce niveau que la corruption s’invite et induit malheureusement à des passations de marché biaisé et qui au final ne donne pas satisfaction en ce qui concerne la réalisation des ouvrages pour les quels les marchés ont étés passés, donc vraiment c’est de les encourager à faire en sorte que les différentes communes travaillent sur la base des principes de bonnes gouvernances et de saines gestion des affaires publiques locales. » a-t-il conclu.

L’appui technique apporté par la GIZ à l’Etat togolais, à travers le projet Bonne Gouvernance Financière/Good Financial Governance (GFG), couvre trois domaines d’intervention : le suivi des processus de pilotage des réformes, la mobilisation des ressources et la gestion des risques fiscaux, le renforcement des organes de contrôle. L’appui à la présente activité de la HAPLUCIA s’inscrit dans ce troisième domaine d’intervention.

Il faut noter que la campagne de sensibilisation qui s’est déjà déroulée dans le grand Lomé et la région maritime. Elle prend en compte les préfectures de la Kozah, de Bafilo, de la Binah, de la Kéran, de Doufelgou, de Bassar et de Dankpen pour la région de la Kara. Cette initiative de la HAPLUCIA a été saluée par le préfet de la KOZAH, Col. BAKALI Hèmou Badibawou.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici