Accueil SOCIÉTÉ Prévention des grossesses en milieu scolaire : les jeunes filles conscientisées à Kpalimé

Prévention des grossesses en milieu scolaire : les jeunes filles conscientisées à Kpalimé

64
0
Prévention des grossesses en milieu scolaire : les jeunes filles conscientisées à Kpalimé

Les jeunes filles de la préfecture de Kloto étaient en atelier de sensibilisation sur les grossesses en milieu scolaire le 14 et 15 février 2024 dans l’enceinte de leurs écoles. C’est à l’occasion de la fête des amoureux ou de la Saint-Valentin. Ces filles viennent des lycées Kpodzi, de Hanyigban et de Womé.

Les journées de sensibilisations contre les grossesses en milieu scolaire sont à l’actif du Comité pour le développement de Kloto (les associations Appui aux initiatives locales, Vita Food et Jeunesse à succès). Soutenus par le lycée de Kpodzi, ces deux jours ont permis aux jeunes filles de savoir plus sur les différentes dimensions de l’amour et les risques associés aux relations intimes.

Les grossesses en milieu scolaire, un fait à éviter

Les lycéennes ont été informées sur les diverses expressions de l’affection, telles que l’amour familial, amical et romantique, avec leurs traits distinctifs. De plus, elles ont été sensibilisés aux dangers physiques, émotionnels et sociaux liés aux grossesses précoces et aux relations sexuelles non protégées, pouvant entraîner des infections sexuellement transmissibles.

Prévention des grossesses en milieu scolaire : les jeunes filles conscientisées à KpaliméMme Welbeck Laurence, enseignante à l’Université de Lomé a encouragé ces jeunes à privilégier la concentration sur leurs études plutôt que les plaisirs sexuels immédiats, indiquant que la réussite de leur vie dépend de cet engagement. Elle a également souligné que la sexualité est réservée aux personnes adultes et mariées, et non aux enfants. Ceci pour éviter les grossesses indésirables en milieu scolaire.

Lire aussi: Togo/CEET: Les coupures de courant vont se poursuivre

Prévention des grossesses en milieu scolaire : les jeunes filles conscientisées à KpaliméLes participantes ont été encouragés à adopter des comportements responsables, tels que l’abstinence avant le mariage, le respect du consentement et l’utilisation adéquate des contraceptifs. L’accent a également été mis sur l’importance de la communication dans les relations intimes, en favorisant un espace de dialogue où les élèves peuvent poser des questions, exprimer leurs préoccupations et partager leurs expériences sur l’amour et la sexualité.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici