Accueil SOCIÉTÉ Fête de fin d’année/produits périmés : vigilance dans la consommation

Fête de fin d’année/produits périmés : vigilance dans la consommation

116
0
Fête de fin d’année/produits périmés : vigilance dans la consommation

Les périodes de fêtes de fin d’année sont très souvent caractérisées par une forte consommation. Les commerçants véreux profitent de ces moments, pour mettre des produits périmés sur le marché. Ils diminuent le prix de ces produits pour inciter les consommateurs à acheter.

Les produits sont contrôlés avant qu’ils n’arrivent à expiration mais les produits périmés ne sont pas forcément vérifiés avant la vente. La population est donc invitée à plus de vigilance avant la consommation de tous produits en ces fins d’année.

Comment reconnaître les produits périmés ?

Pour savoir si un produit est impropre à consommer, l’on doit avoir quelques reflexes. Il existe des signes qui peuvent nous aider dans ce sens.

Sur l’emballages des différents produits, on peut lire ‘’A consommer jusqu’au… ». C’est la date limite de consommation (DLC). Les produits ne doivent être commercialisés ou même consommés au-delà de la date indiquée. On observe également « A consommer de préférence avant le… », la date de durabilité minimale (DDM). Si les produits ont été bien conservés et fermés, l’on pourrait les utiliser. Passé cette date la qualité gustative du produit peut s’altérer.

Lire aussi: BCEAO: Une femme pour diriger l’institution au Togo

La mauvaise odeur, la présence de taches blanches, un emballage endommagé et un manque d’air dans la boîte de conserve sont quelques indicateurs de produits périmés. Les aliments en conserve qui sont gonflés et n’ont pas leur forme originale peuvent poser un problème de santé. Il est donc préférable de jeter les boîtes gonflées. Si vous trouvez une boîte de conserve dont le couvercle est gonflé, cela signifie qu’il peut y avoir quelque chose de dangereux à l’intérieur.

L’ATC sensibilise contre la consommation des produits périmés

L’Association Togolaise des Consommateurs (ATC) veut éviter la vente des produits périmés en ces moment de fêtes. Elle a lancé ce mercredi 14 décembre 2023, une campagne de sensibilisation sur la qualité des produits de consommation. C’était au cours d’une rencontre avec la presse à son siège à Lomé. Pour le chargé de communication de l’ATC, Freddy DUNYAN, la population doit être attentionnée sur le choix des produits en ces périodes.

« L’ATC a l’habitude de faire des contrôles périodiques dans les magasins, sur la place des marchés et autres. Nous mettons l’accent sur le fait que nous sommes en pleins pieds dans une période de haute consommation où tout le monde veut se plaisir et fait plaisir aux proches donc on fait des achats rapidement. C’est l’occasion pour les commerçants véreux peu scrupuleux de mettre sur les marchés des stocks qui n’ont pu épuisés au cours du temps de leur stockage », a souligné Freddy DUNYAN, chargé de communication de l’ATC.

Il poursuit en ces termes. « Devant cette situation, la population doit être responsable et attentionnée dans le choix et dans l’acquisition des denrées tant alimentaires et équipements. En cas d’acquisition de quoi que ce soit, vous vous informez de son identité : la date de production, la date de péremption etc… L’ATC demande d’avantage aux services de contrôle compétents, l’utilisation des solutions de marquage et de traçabilité », a-t-il ajouté.

Rappelons que la Solution Automatisée de Marquage des produits (SAM) a été opérationnalisée depuis le 1er septembre 2020. Ce mécanisme vise à mettre fin au commerce illicite de certains produits au Togo. Il est question de préserver la santé des populations togolaises mais également de maximiser le recouvrement des recettes fiscales.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici