Accueil SOCIÉTÉ Education sexuelle et santé de la reproduction : les collégiennes de Kpalimé édifiées

Education sexuelle et santé de la reproduction : les collégiennes de Kpalimé édifiées

37
0
Education sexuelle et santé de la reproduction : les collégiennes de Kpalimé édifiées

L’éducation sexuelle était au cœur d’une formation ce mercredi 15 Février à Kpalimé. Initié par la Jeune Chambre Internationale (JCI) de Kpalimé Tsitsatsè et l’International volontaire en action (IVA), cet atelier a porté sur l’adoption d’une sexualité sans risques, l’hygiène menstruelle et l’utilisation des serviettes lavables. C’était à l’endroit des élèves filles du collège protestant d’Agomé-Kpalimé.

La séance a reçu l’appui financier du service de laboratoire Dafra Pharma et est parrainée par le sénateur Béranger Nunator. Elle fait partie de la réalisation du projet « Option pour une vie meilleure » de la JCI de Kpalimé Tsitsatsè. Une belle initiative qui vise une bonne éducation sexuelle et menstruelle des jeunes.

Education sexuelle et santé de la reproduction : les collégiennes de Kpalimé édifiées

L’éducation sexuelle et menstruelle, pour un changement positif dans le Kloto 

L’objectif est de collaborer avec les autorités locales pour promouvoir une vie sexuelle responsable et sans risques parmi les jeunes, en particulier les adolescentes et adolescents dans les établissements scolaires et les centres d’apprentissage. De plus, l’initiative vise à encourager l’éducation sexuelle en prônant une bonne hygiène menstruelle en introduisant l’utilisation de serviettes lavables.

Education sexuelle et santé de la reproduction : les collégiennes de Kpalimé édifiéesÀ travers cette interaction avec les apprenants, l’idée est d’instaurer des changements positifs et responsables dans les attitudes envers la sexualité au sein de la communauté scolaire de Kloto. Mme Bintou Nayao, sage-femme d’État, et M. Hounkpè Fidèle, infirmier d’État, de la polyclinique de Kpalimé, ont informé les élèves sur la sexualité responsable sans risques et la gestion de l’hygiène menstruelle.

Lire aussi: Classement FIFA: Le Togo gagne deux places

Ils ont souligné l’importance des éléments essentiels tels que des serviettes propres, de l’eau courante, des toilettes spécifiques pour les filles, et des médicaments disponibles pour celles ayant des règles douloureuses.

Recommandant d’abandonner l’usage des couches traditionnelles, ils ont expliqué que négliger l’hygiène menstruelle peut causer des démangeaisons, des infections, un écoulement vaginal, des obstructions aux trompes, pouvant éventuellement conduire à l’infertilité et à la stérilité.

Education sexuelle et santé de la reproduction : les collégiennes de Kpalimé édifiéesLes élèves ont été conseillées par les intervenants d’opter, en cas d’absence d’abstinence, pour l’utilisation de préservatifs lors de relations sexuelles occasionnelles. Par ailleurs, elles ont été informées sur la protection menstruelle en utilisant des serviettes lavables.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici