Accueil SOCIÉTÉ Dépenses des fêtes de fin d’année : les hommes se plaignent

Dépenses des fêtes de fin d’année : les hommes se plaignent

94
0
Dépenses des fêtes de fin d’année : les hommes se plaignent

Les fêtes de fin d’année sont une opportunité pour les femmes et les enfants. Ils reçoivent plein de cadeaux auprès des hommes ou des pères. Par contre chez les hommes, c’est les dettes qui se multiplient. C’est vraiment très rare de voir les hommes recevoir des présents lors de ces fêtes de fin d’année.

Depuis des années au Togo et un peu partout dans le monde, beaucoup de femmes ont fait des périodes de fêtes, des périodes de business. Certaines vont jusqu’à arnaquer les hommes. C’est une situation qui déplaît aux hommes en général. Pourquoi les femmes s’adonnent à ces genres de comportement ? Les hommes ont-ils raison de se plaindre ?

Qui doit s’occuper des dépenses des fêtes de fin d’année ?

Traditionnellement, le rôle de responsabilité est souvent attribué aux hommes. Ce qui veut dire que les pères ont l’obligation de bien s’occuper de leurs familles, en offrant bien sûr des cadeaux aux femmes. Et sans oublier l’argent des fêtes de fin d’année.

Les dépenses avant, pendant et après les fêtes de fin d’année sont généralement gérées par les hommes. Ils satisfassent la plupart du temps aux besoins de toute la famille. En fin d’année, la tâche devient encore plus dure pour eux. Spécialement ces dernières années où tout est cher, les hommes éprouvent des difficultés à régler les dépenses.

Lire aussi: Togo: Le choléra fait surface

« Les choses sont vraiment dures ces derniers temps. Les femmes le savent bien mais elles attendent toujours notre argent pour fêter, je ne suis pas d’accord. Elles n’ont qu’à se débrouiller cette année », a indiqué Gontran, tapissier rencontré à Lomé.
L’autre pan du problème se trouve dans les relations de copinage. Dans ce cas, est-ce une obligation pour les jeunes garçons de donner l’argent de fêtes aux jeunes filles ?

Elvis, un jeune homme répond en ces termes : « moi, rien ne m’oblige à donner l’argent à ma petite amie. Elle n’est pas mon enfant. Si j’en ai je lui donne, mais je ne vais pas me tracasser si je n’en ai pas ».

Les dépenses des fêtes de fin d’année chez les femmes

Après un sondage, l’on constate que les femmes ont besoin de plus d’argent en période de fêtes.

« Pour cette année, je demande 250.000f minimum à mon petit ami. Avec cette somme, je vais pouvoir m’acheter des mèches pour me tresser. Une belle robe de près de 50.000f pour la sortie. Et le reste je vais m’occuper de certains trucs à la maison », a estimé Cynthia, une jeune étudiante.

Pendant les périodes de fêtes, les besoins de la femme sont plus nombreux que ceux de l’homme. Si elles ne trouvent pas chez le seul compagnon, certaines d’elles multiplient les prétendants pour pouvoir en avoir plus.

La femme a certes des besoins que l’homme doit assumer mais il ne faut pas que les besoins soient superflus. Car les hommes aussi ont leur besoin. La femme doit pouvoir se battre seule pour gagner l’argent dont elle a besoin.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici