Accueil SANTÉ Dengue/Togo : Moyens pour freiner l’évolution de la maladie

Dengue/Togo : Moyens pour freiner l’évolution de la maladie

105
0
Dengue/Togo : Moyens pour freiner l’évolution de la maladie

Faisant plus de victimes dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier, la Dengue est une maladie qui menace 100 à 400 millions de personnes chaque année dans au moins 129 pays, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Face à cette maladie, le Togo n’est pas épargné. Il a enregistré du sud au Nord, huit cas ces derniers jours. C’est ce que nous révèle les investigations sanitaires du ministre en charge de la santé.

Dengue : symptômes et prévention

La Dengue est une maladie qui est dû à un virus transmis par une piqûre de moustique. Sa forme courante est bégnine mais la plus grave est la Dengue hémorragique. Cette dernière peut se compliquer et entrainer la mort.

En ce qui concerne les symptômes, elles peuvent rester silencieuses ; au cas contraire on observe notamment une forte fière avec des frissons et une éruption cutanée chez le malade. Ce dernier se plaint de maux de tête, de troubles digestifs et de courbatures. Les nausées et les vomissements peuvent aussi être présents chez lui. Il faut noter que ces symptômes peuvent être accompagnés ou non des conséquences graves sur la santé.

Lire aussi: Cancer de la prostate : OTR sensibilise son personnel

Pour éviter au maximum les risques de contracter la Dengue, des mesures ont été prises par le ministère de la santé. Parmi celles-ci, nous pouvons retenir le maintien d’un niveau d’alerte élevé, le renforcement de la surveillance aux points d’entrée, l’organisation de la prise en charge des cas éventuels. Outre ces mesures, l’instance gouvernementale en charge de la santé invite la population à adopter certaines habitudes nécessaires pour éviter ces maladies.

Ces mesures sont les suivantes :
-Eviter les piqûres de moustiques en dormant sous une moustiquaire imprégnée, en portant des vêtements qui couvrent autant que possible tout le corps ;
-éliminer les déchets solides ;
-détruire les gites larvaires contenus dans les boîtes de conserves, les ustensiles de cuisine jetées à l’intérieur et autour de nos maisons ;
-assainir régulièrement notre environnement.

Pour rappel, il n’existe pas de vaccin contre la Dengue, il n’y a pas de traitement préventif ni curatif particulier. La prévention de cette maladie repose sur la lutte contre les moustiques et la protection de leurs piqûres.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici