Accueil CULTURE Commémoration des 50 ans du décès de Bella Bellow : les œuvres de...

Commémoration des 50 ans du décès de Bella Bellow : les œuvres de l’artiste ne tomberont pas cette année dans le domaine public

127
0
Commémoration des 50 ans du décès de Bella Bellow : les œuvres de l’artiste ne tomberont pas cette année dans le domaine public

Dans le cadre de la célébration des 50 ans de disparition de Bella Bellow, le gouvernement togolais organise plusieurs activités en l’honneur de l’illustre disparue. A cet effet, le ministère de la culture et du tourisme a tenu ce lundi, 11 décembre 2023 une conférence de presse à Lomé.

La rencontre a permis au ministre de la culture et du tourisme, Kossi LAMADOKOU de présenter le déroulement des activités de la commémoration aux professionnelles de médias. C’est aussi l’occasion pour la famille de la diva togolaise, notamment sa fille Nadia JAMIE et son frère Emmanuel BELLOW de lui rendre un vibrant hommage.

Des actions du gouvernement en mémoire de Bella Bellow

Selon l’ancienne loi sur les droits d’auteur au Togo, 50 ans après la mort d’un artiste, ses œuvres tombent dans le domaine public. Ce qui signifie que les textes qui protègent les œuvres prescrivent la durée de 50 ans post-mortel à l’issu de laquelle, on ne peut plus percevoir les droits sur l’exécution de l’œuvre. Le gouvernement a donc empêché que les œuvres de Bella Bellow tombent cette année dans le domaine public. Il rajoute encore 20 ans, ce qui fait 70 ans.

Lire aussi: AFRIMMA 2023: Encore une récompense pour le groupe Toofan

« Au niveau du gouvernement, nous avons compris qu’à 50ans cette année, les œuvres de notre diva tomberaient dans le domaine public. Le gouvernement a donc adopté en procédure d’urgence la loi sur les droits d’auteur, les droits voisins et les expressions du folklore qui entre autres étant à partir de cette année, la jouissance de droit patri mono- post mortel de 50ans aujourd’hui à 70ans. Ce qui veut dire les œuvres de notre diva ne tomberont pas cette année dans le domaine public. Elles survivront jusqu’à 20ans de plus », a déclaré Kossi LAMADOKOU, ministre de la culture et du tourisme.

« Beaucoup d’autres choses continuent par être faites dans ce sens jusqu’à ce que nous tombons dans l’exécution des actions strictement inscrites dans les festivités qui seront en lien direct avec les acteurs » a-t-il ajouté.

L’agenda de la commémoration des 50ans du décès de Bella Bellow

Le frère et la fille de Bella Bellow ont pour leur part exprimé leur gratitude au gouvernement togolais pour les hommages. « Si au bout de 50 ans, l’Etat togolais a décidé de prendre les choses en main, je crois que c’est déjà un pas monumental. Je ne peux que remercier infiniment cette initiative du chef de l’Etat. Mais le souhait réel de toute ma famille, c’est que nous espérons maintenant en toute sincérité que dans la fameuse 3e étape dont le ministre nous a parlé, qu’au moins un carrefour, une rue ou peut-être un boulevard soit renommé(e) au nom de notre feue sœur Bella Bellow », a indiqué Emmanuel BELLOW, frère de l’icône.

C’est un programme bien concocté pour rendre hommage à la diva togolaise et africaine. Les activités ont démarré depuis vendredi 08 décembre 2023 avec le lancement de micro-trottoir, la campagne de communication et l’édition de l’ouvrage « Bella Below, une légende africaine » dans les villes de Lomé et à Paris. L’auteur de l’ouvrage est Jules Ahadzi Komlan.

Dimanche 10 décembre 2023,15H 00 : Messe catholique à la Paroisse Saint Antoine de Padoue à Hanoukopé et à 17h le dépôt de gerbe au cimetière de Bè plage.

Lundi 11 décembre, 14h30 : Conférence de presse au siège d’Ecobank.

Mercredi 13 décembre 2023 : 1er concert grand public à l’Université de Lomé, coorganisé avec l’institut Goethe.

Vendredi 15 décembre 2023 : prière musulmane à la mosquée centrale de Lomé à 13h, puis à 19h concert et diner à l’Hôtel 2 février.

@Nadia Jamie, fille unique de Bella Bellow

Dimanche 17 décembre 2023, 9H00 : Culte protestant à la Paroisse d’Apégamé ;

Dimanche 17 décembre 2023 à 19h : 2ème concert grand public sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici