Accueil SOCIÉTÉ L’ARCEP Togo partage son expertise avec la Mauritanie

L’ARCEP Togo partage son expertise avec la Mauritanie

29
0
L'ARCEP Togo partage son expertise avec la Mauritanie

 L’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) du Togo a eu l’immense privilège d’accueillir une délégation de l’Autorité de Régulation de la République Islamique de Mauritanie (ARE) les 23 et 24 octobre 2023 à Lomé.

Cette visite de travail a été l’occasion de partager l’expérience togolaise en matière de régulation par la donnée, en mettant particulièrement l’accent sur le contrôle et la mesure de la qualité de service (QoS) des réseaux mobiles, ainsi que sur la qualité d’expérience client (QoE) des usagers.

L’ARCEP Togo vers l’innovation

Les échanges se sont focalisés sur deux piliers cruciaux de la régulation par la donnée : d’une part, le cadre réglementaire, et d’autre part, la transformation digitale.

Concernant le cadre réglementaire, les discussions ont gravité autour du décret définissant les procédures de règlement de différends, de conciliation et de sanction, de l’arrêté établissant les indicateurs de qualité des services mobiles 2G/3G/4G et leurs seuils, ainsi que des protocoles de mesure de la qualité de services.

Lire aussi: Togo: Gerry Taama réagit au communiqué de l’ARCEP

En ce qui concerne la transformation digitale, l’ARCEP a présenté des outils novateurs tels que le centre de supervision de la qualité de services, l’observatoire 360° du marché des communications électroniques, les instruments de mesure de la qualité de services sur le terrain, et enfin, l’outil de crowdsourcing MyPerf Togo qui permet aux consommateurs de mesurer leur propre expérience client.

Un pas important

Ce  séjour a permis à la délégation mauritanienne de plonger dans l’univers de la régulation, partageant ainsi des perspectives et des outils avec les experts en QoS et en digitalisation de l’ARCEP Togo. Un pas important vers l’innovation et l’excellence dans le domaine de la régulation des communications électroniques.

Pour finir, les représentants de l’ARCEP et de l’ARE ont exprimé leur volonté de sceller un partenariat fructueux entre les deux Autorités de régulation sœurs. Un engagement à poursuivre les échanges sur des sujets pertinents de régulation pour un avenir toujours plus brillant et innovant.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici