Accueil SOCIÉTÉ UEMOA/PROFOR : des experts en atelier à Lomé

UEMOA/PROFOR : des experts en atelier à Lomé

39
0
UEMOA/PROFOR : des experts en atelier à Lomé

Ce mercredi 13 décembre 2023 à Lomé, se tient un atelier national de réalisation d’un modèle de stage de professionnalisation des formateurs et identification des centres de formation. Ladite rencontre est en rapport avec les 24 métiers porteurs. C’est une initiative de la commission de L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la coopération Suisse.

La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre délégué chargé de l’enseignement technique, Kokou Eké HODIN. L’atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme régional de formation professionnelle (PROFOR). Ce programme a pour objectif de promouvoir à l’échelle régionale des dispositifs de formation professionnelle efficients et adaptés aux économies des

Etats de l’UEMOA et du Tchad

Les travaux de la rencontre des experts de l’UEMOA et du Tchad
L’atelier comprend trois volets. Le premier portera sur la sélection d’un centre de formation par apprentissage de type dual et des entreprises des secteurs formel et informel pouvant accueillir les formations par alternance. Le deuxième sur la réalisation d’un modèle de stage de professionnalisation des formateurs dans le cadre du Partenariat Public Privé.

Et le dernier sur l’identification des centres de formation et les formateurs par pays en rapport avec les 24 métiers porteurs identifiés dans le cadre de la mise en œuvre du Programme régional formation professionnelle (PROFOR).

Lire aussi: Togo/ DTRF: La campagne d’immatriculation est prolongée

« Il s’agira durant trois jours : Pour la sélection par pays d’un centre de formation par apprentissage de type dual et des entreprises des secteurs formel et informel pouvant accueillir les formations par alternance : de faire un inventaire des dispositifs de formation par apprentissage de type moderne Pour la réalisation d’un modèle de stage de professionnalisation des formateurs dans le cadre du Partenariat Public Privé : d’inventorier les stages actuellement effectués par les formateurs et tuteurs en entreprise », a expliqué Kokou Eké HODIN, ministre délégué chargé de l’enseignement technique.

PROFOR pour lutter contre le chômage des jeunes

Il poursuit en ces termes. « Pour l’identification des centres de formation et les formateurs par pays en rapport avec les 24 métiers porteurs identifiés, d’évaluer, au regard des métiers porteurs retenus par pays, les capacités des centres et organismes susceptibles de dérouler les formations suivant l’approche école-entreprise ; sélectionner parmi les centres évalués, ceux à même d’être retenus comme centres d’excellence dans les métiers porteurs ; d’identifier les profils des formateurs par pays pour les métiers porteurs ».

Le Togo poursuit sa mission de lutte contre le chômage des jeunes. Selon Jean NICOUE, directeur formation professionnelle et apprentissage, les experts vont lors de l’atelier mettre l’accent sur les métiers porteurs. « Le travail du Togo a été très sélectionné parce que nous avons travaillé d’abord sur les branches professionnelles, les secteurs d’activité, les filières et les métiers. Au total 24 métiers porteurs ont été sélectionnés. Au Togo, nous avons 4 métiers tels que le métier de décorateur d’évènementiel, métier de transformateur biodégradable, le métier d’électricien automaticien etc… », a-t-il indiqué.

Pour rappel, le Programme régional de formation professionnelle (PROFOR) est un programme de la commission de l’UEMOA, mis en œuvre dans les 8 pays de l’Union et le Tchad, en collaboration avec la Coopération Suisse. Il s’étend sur la période 2020-2024. A terme, il permettra, entre autres, de renforcer et de renouveler l’offre de formation professionnelle pour les métiers émergents et d’investir dans la formation de formateurs.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici