Accueil SPORT Togo: Deux criminels dans les mailles de la Police Nationale

Togo: Deux criminels dans les mailles de la Police Nationale

260
0
Togo: La Police Nationale arrête deux criminels

Les 22 et 28 décembre 2023 marqueront les dates où la Police Nationale Togolaise a triomphé dans la traque de deux individus responsables d’un crime odieux. C. Alain Patrick Wossonato, un gendarme réformé burkinabé de 36 ans, et T. Merveil, un étudiant togolais de 22 ans, ont été appréhendés pour leur implication présumée dans le meurtre d’une jeune fille de 22 ans.

Le drame s’est déroulé le 15 novembre 2023 au quartier Avédji Limousine, où deux jeunes filles ont été approchées par ces criminels à bord d’une voiture burkinabé. Ce qui aurait dû être un simple accord s’est transformé en une nuit cauchemardesque. Les jeunes femmes, poussées dans une ruelle isolée, ont été attaquées, rouées de coups, et l’une d’elles a tragiquement perdu la vie, poignardée.

La Police Nationale à l’assaut de l’horreur

Alertée par l’amie survivante, la Police Nationale s’est précipitée sur les lieux pour découvrir un scénario horrifiant. L’amie agonisante, la voiture des malfaiteurs embourbée, et l’ombre d’une tragédie qui allait secouer la nation togolaise. La victime succombera plus tard à ses blessures à l’hôpital.

L’exploitation minutieuse du témoignage de la survivante et des indices récoltés a conduit à l’identification de Wossonato. Grâce à la coopération avec la police républicaine du Bénin, ce dernier a été arrêté à Cotonou. Interrogé, il a pointé du doigt Merveil comme son complice, menant à son arrestation ultérieure.Togo: La Police Nationale arrête deux criminels

Lire aussi: Togo: La Police Nationale démasque un réseau de cambrioleurs

Interrogés sur leur mobile, les criminels ont avoué leur intention de voler pour financer leur consommation de drogues. Une plongée dans les sombres motivations qui ont conduit à ce meurtre insensé.

Les criminels seront présentés devant le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Lomé, et seront confrontés à la justice pour répondre de leurs actes. La Police Nationale en profite pour rappeler aux jeunes filles la nécessité d’être prudentes face aux inconnus, mettant en garde contre les promesses d’argent facile.

Cette affaire, marquée par la collaboration efficace entre les forces de sécurité togolaises et béninoises, souligne l’importance cruciale de la vigilance personnelle. La Police Nationale Togolaise, tout en exprimant sa gratitude envers la population pour sa coopération, reste déterminée à assurer la sécurité de tous et à poursuivre sans relâche ceux qui menacent la paix publique.

Charbel SOSSOUVI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici