Accueil SOCIÉTÉ Saint-Valentin et mercredi des cendres : pas un simple hasard après 80 ans

Saint-Valentin et mercredi des cendres : pas un simple hasard après 80 ans

93
0
Saint-Valentin et mercredi des cendres : pas un simple hasard après 80 ans

Le mercredi 14 février 2024 marque deux évènements dans le monde. D’un côté, les fidèles chrétiens catholiques célèbrent le mercredi des cendres et de l’autre les amoureux fêtent la Saint-Valentin.

Depuis 1945, le calendrier n’avait pas vu ces deux célébrations coïncider. Environ 80 ans se sont écoulés depuis que le 14 février a été également marqué par le mercredi des Cendres, même si la Saint-Valentin survient habituellement pendant le Carême.

Célébrer le mercredi des cendres

Le mercredi des Cendres, dédié à la réflexion sur la spiritualité, rappelle notre humilité en marquant le front des chrétiens avec la cendre en forme de croix. Il tombe cette année 2024 sur le 14 février et marque le début du carême des catholiques. Il va se clôturer le soir du Samedi saint, le 30 mars.

C’est une période privilégiée pour les chrétiens en préparation de la fête de Pâques. Durant ces quarante jours, excluant les dimanches, ils sont encouragés à observer le jeûne, à intensifier la prière et à s’engager dans le partage. En associant cette célébration à la fête du « patron des amoureux » le 14 février, on nous invite à intégrer harmonieusement l’amour humain en reconnaissant sa fragilité et sa dépendance à la grâce divine.

Célébrer la Saint-Valentin

Chaque 14 février, les couples à travers le monde démontrent leur amour par des échanges de cadeaux et des gestes attentionnés. Des cartes romantiques à message, des chocolats en forme de cœur, et des bouquets de roses rouges font partie des symboles récurrents qui envahissent nos magasins et écrans à l’approche de la célèbre fête des amoureux.

Lire aussi: Togo: Faure Gnassingbe en visite de travail à Brazzaville

La plupart des togolais pensent que la Saint-Valentin est une affaire de jeunes couples ou jeunes amoureux. Si certains planifient des choses extraordinaires sur ce 14 février, d’autres ne voudraient rien faire d’intéressant toute la journée.

Comment les togolais comptent célébrer la Saint-Valentin ?

« Moi quand j’étais au collège, j’avais une copine à qui j’offrais les bonbons de la Saint-Valentin. C’est un bonbon qui a une longue tige verte et ce qui rester à sucer est rouge, en forme de fleur rose. Au lycée, j’avais offert une pelouse blanche avec un cœur rouge à la main et une fleur à la nouvelle petite amie de l’époque », a souligné Aimé, jeune étudiant âgé de 20 ans.

« Comme maintenant je suis célibataire, cette année, le 14 février est un jour comme les autres. Je ne compte même pas faire quelques choses d’extraordinaires. Je saurais là pour regarder les amoureux, sinon nous aussi on est passé par là. Je ne vais pas mentir, si le jour-là je vais offrir un truc à ma famille. Franchement, personne n’a la tête à ça, ni mes parents, ni mes frères et sœurs », a-t-il ajouté.

Hugues, âgé de 24 ans renchérit en disant ceci. « Personnellement, je n’ai rien de prévu ce jour. Je vais passer ce jour comme d’habitude. Pour moi, l’amour c’est tous les jours. On n’attend pas le jour de la Saint-Valentin pour démontrer son amour avec des cadeaux. D’ailleurs, mon entourage n’accorde pas trop d’importance à cette fête ».

Mais Nadège, jeune entrepreneure de 28 ans, ne partage pas vraiment les avis précédents.
« Le 14 février est un jour spécial pour moi et aussi pour mon amoureux. On va sûrement s’échanger des mots doux. Chaque année, il m’offre quelque chose : les fleurs, les chocolats, etc… Ce n’est pas que j’exige, mais il le fait. Il sait que j’aime bien ça. Et puis, la Saint-Valentin n’est pas seulement pour les amoureux. Entre amis et membres de la famille, on peut se faire des gestes d’amour. Cette année, on va fêter cette Saint-Valentin », a-t-elle précisé.

La coïncidence de la Saint-Valentin et le mercredi des cendres, c’est une belle occasion pour les couples de renouveler leur amour, demander pardon, réfléchir à leur engagement, et trouver la force dans les fondements du sacrement de mariage pour faire face aux épreuves.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici