Accueil SOCIÉTÉ Kara : Célébration en différée de la journée mondiale du donneur de sang

Kara : Célébration en différée de la journée mondiale du donneur de sang

30
0
L'ASDOBESKA célèbre la journée mondiale du donneur de sang

Dans le cadre de la journée mondiale du donneur de sang célébrée chaque 14 Juin, l’association des donneurs bénévoles de sang de la Kara (ASDOBESKA) l’a célébrée en différée ce 11 août 2023 à la maison des jeunes de Kara dans un atelier en présence des autorités locales.

Les activités de cet atelier ont été ouvert par le mot de bienvenue du prefet de la Kozah col. BAKALI Hèmou Badibawou. Ce dernier a souhaité la bienvenue a touts les participants, il a remercié et encouragé l’ASDOBESKA pour l’initiative de cette organisation. Il a rappelé l’importance du don de sang il a également encouragé l’assistance à continuer dans la dynamique du don de sang pour le bonheur de toutes les populations. Le slogan retenu pour cette année : « Sang, plasma : partageons la vie, donnons souvent. »

Manque alarmant de poches de sang

D’après GADO Kézié, responsable de la Poste de collecte et de distribution de Kara (PCD) il n’y a pas suffisamment de stock de sang à la banque. « Pour être franc au jour d’aujourd’hui, nous n’avons pas suffisamment de stock à la banque. C’est la période la plus difficile que nous traversons au cours de l’année, les périodes de vacances période au cours de la quelle nous avons difficulté de donneurs, difficultés de mobilisation de poches et par conséquent difficulté de stock », a-t-il indiqué.

Lire aussi: Togo : Le projet « VACANCES CRÉATIVES » bat son plein à Kara

Il poursuit en ces termes. « Nous avons à ce jours une dizaine de poches tout groupe confondu ».
Il faut noter qu’en 2022 il a été prélevé 7000 poches pour toute la préfecture de la Kozah, en 2023 pour le premier semestre le nombre est de 3500 poches pour un objectif de 8000 poches à atteindre d’après GADO Kézié.

L’ASDOBESKA propose des solutions

Face aux problèmes de collecte de sang comme la réticence des populations, les difficultés de gestion de stock, le problème de financement, et bien d’autres, des stratégies seront mises en place comme le souligne le président de l’ASDOBESKA.

« Nous allons dans un premier temps un relai dans la préfecture de la Kozah, et après installer maintenant dans les 6 autres préfectures de la Région de la Kara. Ces relais nous permettrons d’avoir suffisamment de poches de sang pour sauver des vie Humaines » a-t-il précisé.

« En donnant du sang c’est pour sauver des vies humaines si on a ça en idée je crois qu’on peut facilement donner » a conclu le numéro 1 de l’ASDOBESKA.

L’association des donneurs bénévoles de sang de la Kara (ASDOBESKA) veut donc relever ce défi et amener la population à donner leur sang.

Plaki SIMLIWA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici