Accueil SOCIÉTÉ Aéroport de Lomé : Désormais deux accompagnateurs maximum pour les voyageurs

Aéroport de Lomé : Désormais deux accompagnateurs maximum pour les voyageurs

255
0
Aéroport de Lomé : Désormais deux accompagnateurs maximum pour les voyageurs

Dans la culture togolaise, il est courant de voir une foule d’amis et de membres de la famille accompagner un proche à l’aéroport de Lomé lorsqu’il prend un vol. C’est un moment de célébration, de soutien et de solidarité.

Aéroport de Lomé : Désormais deux accompagnateurs maximum pour les voyageurs

Cependant, une nouvelle directive à l’Aéroport de Lomé va changer la donne : désormais, chaque passager ne pourra être accompagné que par deux personnes au maximum. Cette mesure a été prise par le directeur général de la société aéroportuaire Lomé Tokoin.

Nouvelle mesure à l’aéroport de Lomé, un défi des togolais

L’objectif de la mesure de l’aéroport de Lomé est de réduire les affluences dans le hall de l’aéroport. Elle vise également à garantir la sécurité et la sûreté des passagers. Mais pour de nombreux Togolais, cela représente un véritable défi. Sélectionner seulement deux personnes parmi une foule désireuse d’accompagner un proche peut être une tâche délicate.

Lire aussi: Togo/La fête de ramadan sera célébrée ce mercredi 10 avril

Cela signifie faire des choix difficiles, peut-être même décevoir certains membres de la famille ou amis proches. Pour beaucoup, accompagner quelqu’un à l’aéroport est bien plus qu’un simple geste de courtoisie. C’est une expression de lien familial, d’amitié et de soutien communautaire. Par conséquent, cette nouvelle restriction sera ressentie comme un changement significatif dans la façon dont les Togolais vivent et partagent ces moments.
Cependant, malgré les défis que cela représente, il est essentiel que tous les voyageurs et accompagnateurs respectent scrupuleusement ces nouvelles directives. En fin de compte, la sécurité et le bien-être des passagers doivent toujours primer.

Cette transition vers des accompagnements plus restreints peut être difficile, mais elle offre également l’opportunité de repenser la façon dont nous voyons ces moments de départ et de célébration. Peut-être que limiter le nombre d’accompagnateurs permettra des au revoir plus intimes et significatifs, renforçant ainsi les liens entre ceux qui partent et ceux qui restent.

Alida AKAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici